Biographie

Autodidacte, j’aime expérimenter et faire des liens entre différentes disciplines, par exemple en intégrant la sculpture dans les bijoux et des coquillages dans les tableaux. La beauté de la nature m’émerveille et c’est cette même beauté que je cherche à reproduire dans mes œuvres. Ma pratique artistique est une quête d’absolu.


J’ai été conditionnée à croire qu’on ne vit pas de son art, c’est pourquoi mon intérêt pour les sciences et ma fascination pour l’énergie m’ont poussée à compléter un baccalauréat en génie électrique pour ensuite travailler en gestion de projet. Je peux ainsi créer des œuvres dans une totale liberté et sans pression financière. 


Je me suis initiée à la peinture à l’âge de 12 ans et ce n’est que 15 ans plus tard que j’ai découvert le mortier de structure. Au fil des ans, je me suis spécialisée dans la transformation et la manipulation de cette matière qui au départ ne servait qu’à texturer mes œuvres car sa forme originale est molle et collante. J’ai eu envie d’augmenter le relief, de voir mes sujets sortir du tableau. Puis par accident, je le transformai en pâte. J’allais pouvoir faire des formes précises et détaillées en trois dimensions. Ce jour-là, j’ai senti que cette découverte allait changer le cours de ma vie.